fbpx

11 exemples et modèles de modélisation financière pour 2021

insightsoftware -
avril 5, 2021

insightsoftware is the global provider of enterprise software solutions for the Office of the CFO to connect to & make sense of data in real time, driving financial intelligence across […]

6 Examples Of Financial Modeling

Les entreprises utilisent activement la modélisation financière pour guider leur planification financière et leur prise de décision stratégique. Les modèles financiers offrent des analyses quantitatives fondées sur des données qui vous indiquent le positionnement de votre entreprise et sa direction.

Ceci dit, un seul modèle ne peut pas tout faire. En tant que professionnel de la finance, vous aurez besoin de différents types d’analyse et de modélisation financières pour différentes situations. Cet article vous présentera les bases de la modélisation financière et vous fournira onze exemples de modélisation financière que vous pourrez utiliser pour évaluer les décisions de l’entreprise d’un point de vue financier.   

Qu’est-ce que la modélisation financière ?

La modélisation financière consiste à combiner les principales métriques comptables, financières et commerciales pour construire une représentation abstraite, ou modèle, de la situation financière d’une entreprise. Cet exercice permet à l’entreprise de visualiser sa situation financière actuelle et de prévoir ses performances financières futures.

La modélisation financière peut être très utile dans un certain nombre de situations. Elle peut contribuer à éclairer les décisions d’investissement, la fixation du prix des titres et les plans de transactions d’entreprise telles que les fusions, les acquisitions et les cessions.  

Mais l’utilisation la plus courante d’un modèle financier consiste à prendre des décisions opérationnelles et à effectuer des analyses financières. Les dirigeants utilisent généralement des modèles financiers pour prendre des décisions relatives aux sujets suivants :

  • la budgétisation et les prévisions
  • la croissance organique de l’entreprise
  • l’évaluation de l’entreprise
  • la mobilisation de capitaux sous forme de dette ou de capitaux propres
  • l’acquisition de nouveaux actifs ou d’autres entreprises
  • l’établissement de priorités dans les projets
  • la distribution des ressources financières de l’organisation
  • la cession ou la vente d’actifs et d’unités d’affaires
  • la gestion des risques

Le nombre de sujets nécessitant des modèles financiers peut sembler écrasant, cependant, la plupart des entreprises établies ont pris le temps de créer des modèles Excel de modélisation financière qui accélèrent le processus de prise de décision. Mais cela soulève une question : qui développe tous ces modèles financiers ?  

Qui construit les modèles financiers ?

Avec une application aussi large, les modèles financiers sont créés et utilisés par de nombreux types de professionnels de la finance, y compris mais sans s’y limiter :

  • les comptables
  • les analystes de développement d’entreprise
  • les banquiers d’investissement
  • les analystes de recherche sur les actions

Mais dans le contexte de l’entreprise moderne, ceux qui travaillent dans le domaine de la planification et de l’analyse financière (PF&A) sont les plus susceptibles de construire et d’utiliser des modèles financiers qui orientent la direction de l’entreprise.

L’équipe PF&A joue un rôle crucial au sein du bureau du directeur financier. Elle est responsable de préparer la planification financière de l’entreprise. Cela signifie que les PF&A sont les personnes qui créent le budget et effectuent les prévisions financières pour permettre au directeur financier et aux autres membres de la haute direction de comprendre la situation financière de l’entreprise.

Outre l’établissement du budget et des prévisions, l’équipe PF&A est également chargée de soutenir la décision et les projets spéciaux tels que les études de marché et l’optimisation des processus.

La modélisation financière vous permet de devenir un analyste plus stratégique

Les entreprises du XXIe siècle sont confrontées à une nouvelle série de défis uniques. Nous vivons désormais dans une économie mondiale façonnée par l’accélération des innovations technologiques. Par conséquent, les entreprises doivent être agiles, c’est-à-dire être prêtes à prendre des décisions stratégiques rapides basées sur les dernières données entrantes, si elles espèrent réussir.

En tant que planificateur et analyste financier, vous avez la possibilité d’avoir un impact direct sur le cours des actions de votre entreprise. Il suffit de jeter un coup d’œil au rôle de l’équipe PF&A.

Pour prévoir les finances d’une entreprise, vous devez avoir une connaissance approfondie des performances historiques de l’entreprise ainsi que des tendances et hypothèses clés qui pourraient avoir un impact sur ses performances futures. Cela nécessite également une compréhension des opérations commerciales et de la comptabilité.

Les PF&A visitent fréquemment presque toutes les équipes d’une organisation, y compris la trésorerie et la comptabilité, les ventes, le marketing, les opérations et les équipes de direction. Dans ce sens, l’équipe PF&A agit comme une plaque tournante centrale au sein de l’entreprise qui sert à relier et relayer l’information entre les équipes exécutives et opérationnelles.

Mais pour pouvoir (bien) jouer votre rôle, la modélisation financière est absolument essentielle. C’est probablement l’arme la plus importante de votre arsenal. La modélisation financière vous fournit les informations dont vous avez besoin pour prendre des décisions fondées sur des données pour votre entreprise.

Construire un modèle financier

Alors, comment construire un modèle financier ? De nombreux professionnels de la finance choisissent de construire leurs propres modèles financiers à partir de zéro en utilisant Excel. La construction d’un modèle financier de cette manière n’est pas une tâche simple. Vous devrez apprendre quelques trucs et astuces de base d’Excel, comme l’utilisation de raccourcis clavier pour gagner en efficacité. Quelques connaissances en programmation seront également utiles. Visual Basic for Applications (VBA) est le langage de programmation généralement utilisé pour Excel et d’autres programmes Microsoft Office.

Mais pour construire un modèle financier utile, il ne suffit pas de charger et d’introduire des données et des équations. Vous devrez également réfléchir au format, à la mise en page et à la conception de votre modèle. Par exemple, séparer les données d’entrée (données historiques et hypothèses) des données de sortie (calculs) peut vous aider à éviter les erreurs de saisie et à rechercher plus facilement les erreurs. Un design bien disposé et intuitif vous permettra également de mettre en évidence le message principal et les principaux points à retenir de votre modèle.

11 exemples de modélisation financière

La modélisation financière est un outil important. Mais en termes de planification financière, un modèle unique ne convient pas à toutes les entreprises.

Vous devez concevoir votre modèle avec une question spécifique en tête. Il existe différents types de modèles que les PF&A peuvent utiliser en fonction du problème qu’ils tentent de résoudre. Jetons un coup d’œil à cette liste d’exemples de modélisation financière :

1. Modèle financier à trois états

Le modèle financier à trois états intègre et prévoit les trois états financiers d’une entreprise (le compte de résultat, le bilan et le tableau des flux de trésorerie) dans l’avenir.

Le modèle à trois états représente la partie la plus importante de la modélisation financière. Ce modèle fait office de référence qui présente un aperçu exhaustif de l’histoire financière de l’entreprise, de sa situation actuelle et de ses performances futures.

Il est également doté d’un pouvoir prédictif. Le modèle financier à trois états vous permet d’explorer les performances de votre entreprise dans plusieurs circonstances et de visualiser comment les différentes décisions peuvent interagir et avoir un impact sur l’avenir de l’entreprise.

2. Modèle de fusion-acquisition

Le modèle de fusion-acquisition calcule l’impact d’une fusion ou d’une acquisition sur le bénéfice par action de la société nouvellement formée. Cette valeur peut ensuite être comparée au bénéfice par action actuel de la société. Le modèle de fusion-acquisition est utile pour aider une entreprise à décider si une fusion ou une acquisition potentielle sera bénéfique pour les résultats de l’entreprise.

Si le modèle de fusion-acquisition montre une augmentation du bénéfice par action, alors la transaction est considérée comme relutive, ce qui signifie qu’elle devrait entraîner une croissance. Mais si le modèle de fusion-acquisition montre une diminution du bénéfice par action, la transaction est considérée comme dilutive, ce qui signifie qu’elle réduira la valeur de l’entreprise. Une recherche rapide sur Google permet de trouver facilement un modèle financier de fusion-acquisition pour Excel. 

3. Modèles de prévision

La prévision est l’une des tâches les plus importantes dont le service PF&A s’occupe régulièrement. Ces modèles sont généralement utilisés pour prévoir les recettes, les dépenses et les coûts d’investissement futurs. Les modèles financiers utilisés pour les prévisions sont souvent comparés au budget réel pour examiner les performances a posteriori. Voici quatre exemples de modèles financiers utilisés pour les prévisions :   

Modèle linéaire : Il s’agit du modèle de prévision le plus simple qui existe. Il utilise des données historiques pour estimer ce qui se passera dans l’avenir. Par exemple, si les revenus de votre entreprise ont connu une augmentation annuelle de 4 % au cours des trois dernières années, le modèle linéaire prévoit une augmentation annuelle de 4 % pour l’année suivante. 

Modèle de moyenne mobile : Il s’agit d’un autre modèle de prévision simple qui peut facilement être créé dans Excel. Cependant, sa force réside dans sa capacité à lisser les données. En général, les entreprises utilisent le modèle de moyenne mobile pour évaluer les performances sur une base mensuelle et font appel à des moyennes mobiles de trois et cinq mois.

Modèle de régression linéaire : Si vous deviez calculer une ligne de régression linéaire à la main, cela vous prendrait beaucoup de temps et n’en vaudrait pas la peine. Heureusement, Excel peut effectuer le calcul de la régression linéaire pour vous. Cette méthode de prévision est surtout utilisée pour comparer la relation entre deux variables différentes. Le budget et les recettes publicitaires en sont un exemple courant. Si votre budget publicitaire augmente, vous pouvez vous attendre à ce que vos recettes augmentent. Un modèle de régression linéaire vous permettra de déterminer exactement la corrélation entre la publicité et les recettes, afin de l’utiliser pour les prévisions.

Modèle de séries chronologiques : Il s’agit probablement de la méthode de prévision la plus complexe de notre liste. La modélisation des séries chronologiques tente d’identifier des modèles dans les données historiques et utilise ces modèles pour la prévision. La plupart des approches modernes de prévision des séries chronologiques font appel à l’apprentissage automatique ou à des logiciels spécialisés comme Tidemark.   

4. Modèle DCF

Un analyste financier peut se tourner vers le modèle des flux de trésorerie actualisés (DCF) lorsqu’il a besoin d’un moyen de déterminer la valorisation. L’un des principaux attributs du modèle DCF est qu’il calcule la valeur actuelle en tenant compte des prévisions de rendement dans l’avenir.

Le modèle DCF peut être utilisé pour valoriser l’ensemble d’une société, mais également pour évaluer :

  • les actions d’une société
  • un projet ou un investissement au sein d’une société
  • une initiative de réduction des coûts au sein d’une société
  • tout ce qui peut affecter les flux de trésorerie

Il convient de noter que le modèle financier DCF peut être utilisé comme un outil autonome pour les valorisations, mais également en conjonction avec d’autres mesures de valorisation dans des modèles plus exhaustifs. Par exemple, le modèle de budgétisation des immobilisations dont nous parlerons plus loin dans cette publication utilisera le modèle DCF pour certaines de ses métriques.   

5. Modèle CCA

Le modèle d’analyse des sociétés comparables (CCA) présente une autre façon pour calculer la valeur d’une entreprise. Il s’agit une méthode d’évaluation plus basique que le modèle DCF.

Le modèle financier CCA est basé sur l’hypothèse que des entreprises similaires auront des multiples de valorisation similaires. Il utilise les métriques d’autres entreprises de taille et d’activités similaires dans le même secteur. Voici une liste des multiples de valorisation les plus couramment utilisés :  

  • EV/S – Valeur d’entreprise sur chiffre d’affaires
  • P/E – Cours/bénéfices
  • P/B – Cours/valeur comptable
  • P/S – Cours/chiffre d’affaires

Vous pouvez également télécharger gratuitement un modèle financier type CCA pour Excel ici.

Bien que cette méthode de modélisation financière puisse vous fournir une estimation approximative de la valeur de votre entreprise, elle n’est pas toute puissante. Il arrive souvent que la valorisation d’une entreprise ne puisse être extraite uniquement de ses données financières. Cependant, il s’agit d’un très bon point de départ pour construire une valorisation de base.

Si vous recherchez d’autres exemples de modèles financiers sur Excel, insightsoftware propose un grand nombre d’exemples de rapports que vous pouvez télécharger. Certains pourront vous aider dans votre modélisation du CCA.

6. Gestion de l’actif et du passif (ALM)

Les modèles financiers d’actifs et de passifs sont principalement utilisés par les institutions financières (banques et compagnies d’assurance) et les fonds de pension (d’entreprise ou publics) pour gérer leurs objectifs financiers. Par exemple, les fonds de pension doivent être en mesure de payer les retraités dans n’importe quelle conjoncture économique, y compris une crise comme celle de 2008. Cet objectif est atteint grâce à des stratégies de gestion des risques approfondies qui sont révisées en continu. La plupart des fonds de pension procèdent à une évaluation approfondie tous les trois à cinq ans. Au cours de ce processus, ils utilisent l’analyse et la modélisation financières pour ajuster leurs stratégies de gestion de l’actif et du passif afin de réduire la sensibilité du portefeuille aux conditions économiques, aux variations des taux d’intérêt et aux taux de change.   

Les stratégies ALM sont également utilisées par les services PF&A des grandes entreprises et des conglomérats. Ces modèles de planification financière sont utilisés pour garantir la solvabilité de l’entreprise dans les situations économiques les plus graves.

7. Modèle de la somme des parties

Le modèle financier de la somme des parties permet aux grands conglomérats comportant de nombreuses divisions de simplifier leur évaluation. Comme son nom l’indique, le modèle de la somme des parties évalue chaque unité commerciale, division ou filiale séparément, puis les additionne toutes.

Cela peut parfois compliquer la tâche du département PF&A, qui doit rassembler les données financières de plusieurs entités et les compiler dans un seul modèle. C’est là que les modèles Excel standardisés de modélisation financière ou les logiciels spécialisés d’élaboration de rapports sont vraiment utiles.    

Dans la plupart des grands conglomérats, les avantages de l’utilisation des modèles de la somme des parties l’emportent largement sur l’effort supplémentaire requis. Ce modèle financier est un outil utile pour déterminer la valeur des divisions d’une entreprise dans le cas où l’une d’elles serait vendue ou transformée en une société distincte.

8. Modèle de budgétisation des immobilisations

Chaque année, le département PF&A est chargé de participer au calcul du budget annuel. Certaines personnes considèrent qu’il s’agit d’un processus extrêmement pénible en raison de tous les réglages fins qu’il implique. Toutefois, un modèle de planification financière annuelle approprié, qui utilise les chiffres et les prévisions trimestrielles, peut considérablement accélérer le processus. Comme de nombreuses entreprises doivent passer par ce processus chaque année, insightsoftware a développé une solution logicielle d’établissement de budget afin de rationaliser le processus. 

La plupart des grandes entreprises disposent d’un modèle de planification financière dans Excel ou d’une solution logicielle de budgétisation qu’elles utilisent pour évaluer les projets potentiels avant de les retenir. Cette analyse et cette modélisation financières varient d’une entreprise à l’autre, mais font presque toujours appel aux calculs de la valeur actuelle nette, du taux de rendement interne et de la période de récupération. Ces trois indicateurs de performance financière sont les mieux utilisés lorsqu’une entreprise examine plusieurs projets potentiels mais ne peut en retenir qu’un ou deux.

Nous n’allons étudier ces métriques en détail ni la façon de les modéliser, mais vous devez savoir que la valeur actuelle nette doit être supérieure à zéro, le taux de rendement interne doit être aussi élevé que possible et la période de récupération doit être aussi courte que possible. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces métriques d’évaluation financière, vous pouvez consulter notre article sur les métriques financières. Il vous fournira les équations nécessaires pour chaque calcul. Vous pouvez également trouver un exemple simple de modèle financier de valeur actuelle nette et de taux de rendement interne ici.      

9. Modèle IPO

Ce n’est peut-être pas un modèle financier que votre service PF&A doit bien connaître, mais il doit savoir qu’il existe. En général, les banquiers d’affaires de Wall Street ont accès à des modèles financiers spécialement conçus pour évaluer les introductions en bourse. 

Le modèle d’évaluation des introductions en bourse intègre plusieurs éléments différents. Par exemple, il utilisera l’analyse des sociétés comparables, en examinant leur cours/bénéfice par rapport à leurs homologues du secteur. Pour les entreprises technologiques émergentes qui n’ont pas encore réalisé de bénéfices, les banquiers d’affaires examineront les estimations de croissance annuelle potentielle. Ce modèle tient également compte des valorisations des tours de financement précédents et du prix de l’action qui serait intéressant pour les investisseurs institutionnels qui souscrivent à l’introduction en bourse. 

10. Modèle LBO

Le modèle de l’acquisition par emprunt (LBO-leveraged buyout) est utilisé pour analyser une acquisition dont le coût est financé principalement par la dette. Combien de dettes ? En général, une acquisition par emprunt est composée de 90 % de dettes et de 10 % de capitaux propres. En raison de ce ratio dette/fonds propres incroyablement élevé, les obligations émises ne sont pas de qualité « investissement », c’est-à-dire des obligations à haut risque. Certains considèrent les LBO comme une opération incroyablement agressive et risquée, mais un grand risque s’accompagne d’une grande récompense.    

Le modèle LBO permet à l’entreprise acheteuse d’évaluer correctement la transaction afin d’obtenir le taux de rendement interne ajusté au risque le plus élevé possible. En règle générale, la plupart des entreprises n’envisagent un LBO que lorsque le taux de rendement interne est supérieur à 30 %, car c’est à ce moment-là que le rapport risque/récompense devient intéressant. 

11. Modèle d’évaluation des options

La plupart des services PF&A ne s’intéressent pas au modèle d’évaluation des options, sauf s’ils sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans une entreprise qui négocie/détient des produits dérivés. Les modèles d’évaluation des options sont généralement utilisés par les teneurs de marché et les négociants en valeurs mobilières qui cherchent à réaliser des bénéfices ou à couvrir des risques. Ces modèles financiers sont utilisés pour attribuer un prix (prime) au contrat d’option sur la base de statistiques et de probabilités (c’est-à-dire la probabilité que l’option soit dans le cours à l’expiration). 

Il existe plusieurs modèles financiers différents qui peuvent être utilisés pour évaluer les contrats d’options. Les modèles les plus couramment utilisés sont le modèle Black-Scholes, l’arbre binomial et les simulations de Monte-Carlo. La création de modèles financiers n’est pas difficile si vous avez une bonne compréhension des mathématiques et quelques connaissances d’Excel. En fait, vous pouvez trouver la plupart de ces exemples de modèles financiers pour Excel en effectuant une recherche rapide sur Google.         

Maintenant que vous connaissez les meilleurs modèles financiers à utiliser pour prendre des décisions fondées sur des données, examinons les meilleurs outils de modélisation financière disponibles.  

4 Things To Look For In A Financial Planning Solution

4 Things to Look for in a Financial Planning Solution

Download Now:

Les meilleurs outils de modélisation financière en 2021

La modélisation financière représente un outil clé pour l’équipe PF&A de votre entreprise. Un bon modèle financier vous permet d’avoir une vue d’ensemble et de prendre des décisions stratégiques sur la base des données les plus récentes. Cependant, il n’existe pas de solution unique en matière de modélisation financière. Chaque situation exige un type de modèle différent. C’est pour cette raison que les équipes PF&A portent souvent des dossiers remplis de classeurs Excel. Chaque classeur Excel représente un outil de modélisation financière différent pour une application spécifique.   

L’utilisation d’Excel pour la modélisation financière présente, bien entendu, des inconvénients. Des manquements tels que : tous ces classeurs sont-ils conviviaux ? Une seule personne a-t-elle créé tous les modèles Excel de modélisation financière ? Que se passe-t-il si elle quitte l’entreprise ? Ne vous méprenez pas, nous apprécions Excel, mais nous apprécions aussi les modèles financiers solides qui ne nécessitent pas un travail de plusieurs jours pour les créer.   

C’est là que le logiciel de modélisation financière entre en jeu. Un logiciel avancé pour la modélisation de la planification financière, tel que Tidemark , vous permet d’éliminer le travail fastidieux de la construction du modèle. Tidemark fournit la rapidité, l’agilité, la précision et l’automatisation à votre processus de planification financière. Il vous permet de passer moins de temps à triturer des formules dans Excel et plus de temps à réfléchir de manière stratégique à la prochaine étape de votre entreprise.